Les idées de lectures du CDI

Voici quelques idées de lecture, pour cet été (destinées à tous niveaux) :

Bonnes vacances et, Bonne Lecture à tous   !

(Voir également la Sélection Lecture sur le thème  de la musique – thème de La Biennale de mai 2013 – sur notre site)

Dans un registre humoristique :

« Le Magasin des Suicides » de Jean Teulé

Avec un humour décalé empreint de poésie, Jean Teulé s’amuse à imaginer une boutique déconcertante et étonnament bien achalandée. Au fil des pages, la noirceur souvent désopilante du roman disparaît et laisse place à un agréable sentiment d’allégresse.

En bref : « Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…


Les Pirates dans une aventure avec les baleines » de Gidcon Defoe

Une petite merveille d’humour absurde, une épopée délirante dans laquelle des pirates aussi charmants qu’allumés sont prêts à tout pour remplir leur malle au trésor : écrire des poèmes tristes sur les dauphins, chasser la Baleine, ou faire un show à Las-Vegas-près-Far-West…

En bref : « Depuis la fin de leur dernière aventure, les pirates constatent que leur bateau a grandement souffert des rigueurs de la vie sur l’océan. Même le capitaine pirate prend conscience que dissimuler les gros trous dans la coque en accrochant dessus ses portraits préférés ne marchera pas très longtemps. Il décide donc d’acheter un navire flambant neuf à la redoutable Cutlass Liz – réputée pour avoir un jour dévoré vingt bébés d’affilée. Hélas, la gestion financière n’est pas le point fort du capitaine, qui se retrouve avec une facture de six mille doublons à régler.

Sur le thème  de la vie et de l’Histoire :

La saga Mendelson,
T2 : Les insoumis (1930 – 1965)

de Fabrice Colin

La saga Mendelson,
T1 : Les exilés (1895 – 1929)

de Fabrice Colin

L’Allée de lumière d’Annie Pietri

La mémoire trouée d’Elisabeth Combres

Mémoire à vif d’un poilu de quinze ans d’Arthur Ténor

Sous influences
de Luisa Mattia

Les semelles de bois de Lorris Murail

Le serment de Domenico
d’Annie Pietri

L’horizon bleu
de Dorothée Piatek

L’affaire Jules Bathias de Patrick Pécherot

Inconnu à cette adresse
de Kressman Taylor

Je marchais malgré moi dans les pas du diable
de Dorothée Piatek

Né maudit d’Arthur Ténor                                             Pour les 12 ans et +,  Nathan Poche.
.



François est le fruit d’un amour entre un allemand de passage et une jeune fille âgée de tout juste 18 ans. Pas facile d’avoir une telle origine juste après la seconde guerre mondiale, periode où les rencoeurs sont fortes.
Abandonné mais élevé dans le bonheur jusqu’a ces sept ans dans une famille d’accueil, tout va changer lorsque sa grand-mère revient le chercher.
Mais elle n’aime pas ce « fils de boche » et le fait bien sentir comme tout le reste des habitants du village terriblement tyrannique et qui sans cesse abateront leur méchanceté sur François.
Comme pour A mort l’innocent, difficile de ne pas être révolté à la lecture de ce texte assez court mais prenant et fort.
Arthur Ténor au fil des pages dénonce l’injustice et la xénophobie et on ne peut que s’accorder sur son plaidoyer.
L’histoire de ce garçon, deux cent milles autres enfants l’on vécue et celà fait froid dans le dos de penser que sans doute énormément on subit la haine des enfants et adultes parce que l’un de leur parent était Allemand !
Puni pour le seul crime d’être né !
Le texte est très proche des sentiments qui sont transmis par une écriture simple mais qui fait mouche et le sujet riche et documenté.
Par ailleurs j’ai apprécié lire ce roman car Né maudit aborde un sujet que je ne connaissait pas vraiment et qui ne peut pas être nié. C’est ainsi bien de faire connaître ces personnes de l’Histoire auprès des adolescents car ce n’est pas ou peu abordé en cours.
Un témoignage bouleversant, poignant et très réaliste.


DES ROMANS « frissons » ELUS AUX DIVERS PRIX DU POLAR  2013

par les collèges français :


Clavel, Fabien. Décollage immédiat

(action, suspense)


Hogan, Edward. La nuit de la 25ème heure

(fantastique, policier)


Clément, Yves-Marie. Nature extrême

(aventure,fantastique)


Ressouni-Demigneux, Karim. La Cité T.1 : La lumière blanche

(anticipation)


Robberecht, Thierry. En fuite

(récit de vie, fait divers)


Mestron, Hervé. Enterrement d’une vie de cancre

(récit de vie, différence)                                                                                          M. D – T


  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS

Envoyer un commentaire