Un petit mot sur le cours d’éducation musicale

Un petit mot sur le cours d’éducation musicale


L’horaire : 1 heure hebdomadaire, de la 6è à la 3è

Le lieu : la salle de musique, équipée de sonorisation, d’un piano, de petites percussions, avec un côté « bureaux » et un côté « pratique »

Le matériel : un cahier 21 X 29,7 qui sera utilisé de la 6è à la 3è. La plupart du temps (sauf révisions ou recherche), le cahier reste au collège en 6è, 5è, 4è.

Que fait-on pendant une séance ? : à partir d’une problématique de séquence (exemple :

« Pourquoi recycler en musique ? »), on échange, écoute, compare, chante  et crée.

Utilise-t-on des instruments de musique ? : la voix est l’outil principal. On chante lors de chaque séance. Parfois, on utilise des petites percussions, les percussions corporelles, et certains élèves musiciens peuvent apporter leur instrument. La pratique collective est privilégiée, rares sont les moments où un élève chantera seul.

Comment est-on évalué ? A l’oral, seul ou dans un groupe, à l’écrit, avec des exercices d’audition, du vocabulaire, et quelques repères stylistiques. L’élève est évalué par compétences.

Y-a-t-il du  travail à la maison ? Pas de manière régulière : une séquence dure 6 ou 7 semaines, il y aura  un ou deux tests (vocabulaire et connaissances) qui nécessiteront des révisions, c’est pourquoi le cahier restera en classe. L’essentiel se fait en classe.

Le programme : En deux mots : 4 champs de compétences

PERCEVOIR   –   PRODUIRE   –   CRÉER   –   ARGUMENTER


De manière plus détaillée :

CYCLE 3

Chanter et interpréter

–Reproduire et interpréter un modèle mélodique et rythmique.

–Chanter une mélodie simple avec une intonation juste et une intention expressive.

–Mémoriser et chanter par coeur un chant appris par imitation, soutenir un bref moment de chant en solo.

–Interpréter un chant avec expressivité en respectant plusieurs choix et contraintes précédemment indiques.

–Tenir sa partie dans un bref moment de polyphonie.

–Mobiliser son corps pour interpréter, le cas échéant avec des instruments.

–Identifier les difficultés rencontrées dans l’interprétation d’un chant.

Ecouter, Comparer et Commenter

–Décrire et comparer des éléments sonores issus de contextes musicaux, d’aires géographiques ou culturelles différents et dans un temps historique, contemporain, proche ou lointain.

–Identifier et nommer ressemblances et différences dans deux extraits musicaux.

–Repérer et nommer une organisation simple dans un extrait musical : répétition d’une mélodie, d’un motif rythmique, d’un thème, d’une partie caractéristique, etc. ; en déduire une forme simple (couplet/refrain, ABA par exemple).

–Associer la découverte d’une oeuvre à des connaissances construites dans d’autres domaines enseignés.

Explorer, Imaginer, Créer

–Expérimenter les paramètres du son et en imaginer en conséquence des utilisations possibles.

–Imaginer des représentations graphiques pour organiser une succession de sons et d’événements sonores.

–Inventer une organisation simple à partir de sources sonores sélectionnées (dont la voix) et l’interpréter.

Echanger, Partager, Argumenter

–Exprimer ses goûts au-delà de son ressenti immédiat.

–Ecouter et respecter le point de vue des autres et l’expression de leur sensibilité.

–Argumenter un jugement sur une musique tout en respectant celui des autres.

–Argumenter un choix dans la perspective d’une interprétation collective.


CYCLE 4


Réaliser des projets musicaux d’interprétation ou de création

–Définir les caractéristiques musicales d’un projet puis en assurer la mise en oeuvre en mobilisant les ressources adaptées.

–Définir les caractéristiques expressives d’un projet puis en assurer la mise en oeuvre.

–Réaliser des projets musicaux dans un cadre collectif (classe) en petit groupe ou individuellement.

–Interpréter un projet devant d’autres élèves et présenter les choix artistiques effectués.

–Tenir sa partie dans un contexte polyphonique.

Ecouter, Comparer, Construire une Culture Musicale et Artistique

–Mobiliser sa mémoire sur des objets musicaux longs et complexes.

–Situer et comparer des musiques de styles proches ou éloignés dans l’espace et/ou dans le temps pour construire des repères techniques et culturels.

–Mettre en lien des caractéristiques musicales et des marqueurs esthétiques avec des contextes historiques, sociologiques, techniques et culturels.

–Mobiliser des repères permettant d’identifier les principaux styles musicaux.

–Associer des références relevant d’autres domaines artistiques aux oeuvres musicales étudiées.

–Identifier par comparaison les différences et ressemblances dans l’interprétation d’une oeuvre donnée.

–Percevoir et décrire les qualités artistiques et techniques d’un enregistrement.

–Manipuler plusieurs formes de représentation graphique de la musique à l’aide d’outils numériques.

Explorer, Imaginer, Créer et Produire

Dans le domaine de la production :

–Réutiliser certaines caractéristiques (style, technique, etc.) d’une oeuvre connue pour nourrir son travail.

–Concevoir, réaliser, arranger, pasticher une courte pièce préexistante, notamment à l’aide d’outils numériques.

–Identifier les leviers permettant d’améliorer et/ou modifier le travail de création entrepris.

–Mobiliser à bon escient un système de codage pour organiser une création.

–S’autoévaluer à chaque étape du travail.

Dans le domaine de la perception :

–Identifier, rechercher et mobiliser à bon escient les ressources documentaires (écrites, enregistrées notamment) nécessaires à la réalisation d’un projet.

–Réinvestir ses expériences personnelles de la création musicale pour écouter, comprendre et commenter celles des autres.

–Concevoir une succession (« playlist ») d’oeuvres musicales répondant à des objectifs artistiques

–S’autoévaluer à chaque étape du travail.

Echanger, Partager, Argumenter et Débattre

Dans le domaine de la production :

–Développer une critique constructive sur une production collective.

–Porter un regard critique sur sa production individuelle.

–Contribuer à l’élaboration collective de choix d’interprétation ou de création.

–Transférer sur un projet musical en cours ou à venir les conclusions d’un débat antérieur sur une oeuvre ou une esthétique.

Dans le domaine de la perception :

–Problématiser l’écoute d’une ou plusieurs oeuvres.

–Distinguer appréciation subjective et description objective.

–Argumenter une critique adossée à une analyse objective.

–Respecter la sensibilité de chacun.

–S’enrichir de la diversité des goûts personnels et des esthétiques.

–Distinguer les postures de créateur, d’interprète et d’auditeur.

  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Twitter
  • Add to favorites
  • RSS

Envoyer un commentaire